Interview: Anna Khachyan

Աննա Խաչյան, ԵՊՀ համաշխարհային պատմության ամբիոնի ասպիրանտ, «Ինլայթ» հանրային հետազոտությունների կենտրոն ՀԿ-ի նախագահ

Anna Khachyan, étudiante au doctorat de la chaire d’histoire mondiale de l’université d’Etat d’Erevan, présidente de l’organisation non gouvernementale centre des recherches publiques «Enlight»

Interview avec Anna Khachyan, présidente de l’organisation non gouvernementale centre des recherches publiques «Enlight»

Comment vous êtes devenu présidente de l’organisation non gouvernementale «Enlight»?

Selon la Charte de l’organisation des élections présidentielles sont organisées une fois par deux ans (selon l’ancienne Charte une fois par an), où le Président et le Vice-Président sont nommés et élus ensemble. Avant les élections j’étais vice-président de l’organisation pendant deux ans.

Et voilà, en mai 2018, nous avons été nommés et élus avec l’actuel vice-président de l’organisation, David Petrosyan. Il y avait des élections justes et transparentes. ))

Selon vous quelles compétences sont nécessaires pour présider une organisation?

Des compétences techniques, conceptuelles et de communication avec leurs composants: plan des travaux, gestion du temps, gestion des ressources humaines et matérielles, conscience organisationnelle, prise de décision et résolution des problèmes, délégation des fonctions, communication interpersonnelle et compétences en négociation, et bien sûr dirigeance. Des compétences qui doivent être développées en permanence et logiquement.

Mais les valeurs, non moins importantes que les compétences, sont importantes.

Qu’est-ce qui vous attire le plus dans votre travail?

La vision et la mission du travail, la nature du travail, le travail lui-même (le processus) et le résultat de cette chaîne qui suit.

Quel est l’objectif principal de l’organisation non-gouvernementale «Enlight»?

L’objectif fondamental de «Enlight», qui a été également inscrit par la Charte de l’organisation, est l’organisation de la pensée fonctionnelle publique. Ce dernier suppose l’organisation de la communication entre les acteurs publics, la matérialisation du potentiel intellectuellement disponible pour l’intérêt public et étatique, la cristallisation et le développement du champ analytique de recherche publique.

 Pensée – parole – acte: c’est la chaîne qui est la formulation brève de cet objectif.

L’organisation a été renommée plusieurs fois: quelle était la raison?

L’organisation a une expérience de 11 ans de réalisation et de développement depuis 2008. Les années 2008-2016 peut être nommé une période de «pré-organisation», car il s’agissait d’un club, puis d’une initiative et ce n’est qu’en 2016 qu’elle a été enregistrée en tant que l’organisation non gouvernementale dénommée Centre arménien des jeunes analystes (CAJA). En termes juridiques, en fait, il a été renommé une fois: en octobre 2018, lorsque CAJA est devenu un centre des recherches publiques «Enlight».

Le changement de nom est principalement dû à l’élargissement du champ de l’activité de l’organisation, qui incluait (inclurait) des activités de recherche, d’enseignement, de traduction, d’information et de publication parallèlement à l’activité d’analyse. Le problème et le but est de créer une plate-forme d’expression de soi, de conscience de soi et une communauté pour chaque membre de l’organisation, où avec les idées, les efforts et les travaux combinés peuvent créer une ou plusieurs plus grandes valeurs.

Et bien sûr, le «jeune» ingrédient était un peu une contrainte pour, parce que nous vieillissions )) Je plaisante, bien sûr. Je pense que la jeunesse est avant tout une pensée, une audace, un point de vue, un état mental, juste une dimension temporelle biologique, mais au nom de l’organisation l’existence de ce mot était déjà problématique et non compatible avec le nouveau format de l’activité de l’organisation.

Pourquoi s’appelle-t-elle maintenant «Enlight»?

Lors du changement de nom, nous avons eu une discussion interne sur l’offre de nouvelles variantes du nom. Il y avait plus d’une dizaine de variantes. Il fallait choisir un nom court, mémorable, affable (en considérant également notre public de cinq langues) et un nom associé à la nature de l’organisation. C’est ainsi que nous nous sommes arrêtés à «Enlight» (qui, était la version proposée du vice-président de l’organisation). Il est lié aux noms et verbes «lumière, illumination, illuminer, éclaircir, faire la lumière». Il est intéressant, que le nom lui-même est un reflet de la polyphonie «pensée, parole, acte» et symbolise à la fois l’idée, la matière et le drame.

Je voudrais revenir également au nom et au slogan de l’organisation: «Ose de penser» (qui a été hérité par CAJA). Ose ou brave de penser prononce en latin comme Sapere Aude!, et c’était le slogan des Lumières, dont les racines proviennent des Lettres du célèbre écrivain romain Horace. L’essence: Ose de penser et réaliser ton esprit.

À quoi accordez-vous une attention particulière lors de la choix des membres de l’organisation?

Aux détails)) Les Grecs disaient qu’il n’y avait pas de détails dans le travail. Style de discours, style d’écriture, capacités professionnelles, professionnalisme, courage, volonté, responsabilité.

Mais lors du choix d’un membre de l’équipe (avec qui nous devons passer un chemin), je suis guidée peut-être par l’exhortation Warren Buffett. Les trois critères les plus importants sont l’intelligence, l’énergie et l’honnêteté. «Au fait», disait Buffett, «si la dernière manque, donc les deux premierès vous détruiront».

L’intégrité de l’image suppose l’individualité, son propre horizon, son système de valeurs, son goût et le plus fondamental: l’honnêteté, la droiture, la vertu. Bien sûr, les personnes ayant de telles caractéristiques sont les ailes de l’organisation, et c’est seulement avec telles personnes, qu’on peut aller loin.

Le libéralisme est l’une des idéologies de «Enlight», comment s’exprime-t-il dans votre travail?

Des idées. Il y a une différence et une différence nette entre les termes idéologie et idée. Centrage arménien et libéralisme: ce sont les idées de base de «Enlight». Si le centrage arménien vise à servir les intérêts publics et étatiques de la République d’Arménie, alors le libéralisme consiste à servir les intérêts de l’individu et du citoyen, les valeurs démocratiques, la justice sociale, l’égalité, la liberté de parole, de conscience, d’expression… l’ordre du bon sens … par conséquent, ces deux idées se complètent et se conditionnent mutuellement, elles se résultent. Elles sont construites et reconstruits en permanence sur un système de valeurs dont les piliers sont l’homme, le citoyen, la patrie,la structure de l’État, et l’humanité.

En ce qui concerne la question de ce qui est exprimé dans notre travail-le plus direct. Toutes nos initiatives, programmes, idées sont basées sur elles et sont sur la base de ceux-ci et ont tendance à leur réalisation. C’est un travail durable et permanent dont le chemin est de transformer l’éducation, l’autodidactisme, la créativité, le savoir en valeur humanitaire.

Pourquoi faut-il rejoindre surtout à l’organisation non-gouvernementale «Enlight», en quoi diffère-t-elle des autres ONG?

Je vais commencer par la fin: elle diffère par son originalité, le multiprofil et l’originalité du capital «produit»: il n’existe pas sûrement de seconde organisation de ce type en Arménie. Avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté, je dois noter, que l’organisation fonctionne exclusivement sur les bases volontaires depuis 11 ans (en tant qu’ONG depuis 3 ans). Tout ce qui existe aujourd’hui «Enlight» est le résultat des volontaires, la réflexion de leur dévouement et leur contribution. C’est une chose exceptionnelle. Chaque volontaire dans notre organisation est un membre du département spécifique, a des fonctions claires et un programme de travail clair. Et aujourd’hui, nous avons une culture de travail réalisée et une organisation, qui a une politique qui a encore beaucoup de choses à faire.

Je pense que c’est à partir de ce point qu’il faut arriver à une conclusion pourquoi rejoindre à «Enlight». Nous disons: «Enlight est pour tous les membres de «Enlight». Ceci est une communauté, une plate-forme où tous ceux qui ont les qualités mentionnées ci-dessus – intellect, énergie et décence, et porte et partage des idées de «Enlight» peuvent se manifester, se développer, acquérir une expérience précieuse, apprendre et enseigner, créer et construire avec nous ensemble. Les individus qui sont convaincus que l’avenir qu’ils construisent maintenant eux-mêmes se décrivent et se modélisent en pensant, en parlant et en agissant, «Enlight» les attend.

Trois choses qui vous attirent le plus dans «Enlight».

Le slogan, les personnes de «Enlight», les idées perçantes qui ont une audace à mettre en œuvre))


L’interview a été réalisé par Anna Manukyan

«Traduit par: Hermine Muradyan» © Tous droits réservés».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here