Plus que des punchlines et des rimes ». L’influence du Battle rap selon l’exemple du battle oxxxymiron -dizaster

Le 3 septembre

 

Battle rap est l’un des éléments les plus importants, dynamiques et influents de la culture hip- hop․ Issu des banlieues de New York et s’étendant dans de nombreux pays du monde, les Battles Rap ne sont pas acceptés par les gens, et beaucoup d’entre eux le considèrent même comme dangereux pour le public.  Mais le fait que cette sous-catégorie du hip-hop est de plus en plus populaire, est indéniable : les compétitions Battle rap sont organisées aujourd’hui non seulement au niveau national, mais aussi pour les rappeurs représentant différents pays, les vidéos les couvrant ont des millions de vues sur Youtube․ Les Battles deviennent un sujet pour les linguistes, les psychologues et les culturologues, et certains deviennent même symboliques.

À première vue, le Battle rap ressemble à une confrontation hostile entre deux personnes qui s’insultent et gagnent de l’argent. De l’autre côté, le Battle rap représente une culture basée sur les traditions et les valeurs de la communauté afro-américaine et constitue un moyen de communication puissant qui permet aux gens de présenter leurs idées et leurs opinions sur les problèmes. Les critiques mettent en relief le fait que la propagation des messages de risques spécifiques au Battle rap promeut et rend « normal » le comportement agressif et malsain du public, en particulier chez les jeunes, comme la violence, la consommation de drogue et de l’alcool. Ils conduisent également à la dévaluation des normes scolaires, professionnelles, familiales et autres. L’autre partie considère, alors, le Battle rap comme un moyen d’éducation et d’apprentissage, soulignant que le traitement de tels sujets permet de sensibiliser le public aux problèmes systémiques, de soumettre à la discussion ces facteurs de risque. Les perceptions contradictoires et le développement rapide du Battle rap soulèvent des questions sur l’origine et sur l’influence de cette sous-espèce de la culture.

Nous tenterons de répondre à ces questions en analysant le Battle entre le représentant américain, Dizaster et russe, Oxxxymiron tenu l’année dernière et déjà considérée comme historique.

 

***

Une confrontation organisée entre deux « clasheurs » réputés, Dizaster représentant le Canadien King Of The Dot Entertainment et Oxxxymiron représentant le Russian Versus, s’est tenue le 15 octobre 2017, lors de la 7e édition de l’événement World Domination. Le Battle a eu lieu à Los Angeles dans le cadre de l’événement annuel King of the Dot World Domination. Cette plate-forme se distingue par son caractère international et les meilleurs MC de différents pays y entre en compétition. Pendant le Battle, Oxxxymiron, mettant l’accent sur son origine juive et sur celle arabe de Dizaster et les relations « mourantes » judéo-arabes et russo -américaines, a fait une observation importante : « Cause look : you’re an American Arab, right ? I’m a Russian Jew… It doesn’t look like the beginning of a beautiful friendship. Cause in Hevron or in Beirut we’d have some cruel intentions

But verbal feuds may have potential to cure this patient slowly dying Arab-Jewish-Russian-US relations… What I’m trying to say is battle rap is crazy of lately. You chill with people you are normally expected to hate. Cause of the media, the parents, teachers, preachers you hate. And politicians whose egos inflate. So, you face your opponent, tell him that his girl’s a dyke. He calls you a dirty kike but his verse is tight. And then you get this weird feeling as your words collide. It’s like you’re looking in the mirror cause you’re both alike. And yes, it’s sexist and racist homophobic smut… But in times of war, look at today: the sport evolves. Cause if you hate someone, you don’t trade dirty jokes you kill him…

I’d rather every Arab told every Jew « your mother”. And vice-versa every day, then let them shoot each other. Cause I’ve seen this with Ukraine… As if nothing happens and only music numbs the pain. And I’m not saying that battle rap is gonna change the world. And I’m sorry for being preachy, instead of raping his girl. Shitting on her. But I think battle rap could be more than just punchlines [[i]] and rhymes» [ii].

Ainsi, Oxxxymiron a attiré l’attention du public sur le fait que le Battle rap est un phénomène du dialogue culturel. Qu’est-ce que c’est un Battle rap de nos jours, pourquoi il est devenu si répandu et quel impact peut-il avoir sur les gens ? Pour répondre à ces questions, nous devons d’abord nous référer à l’histoire de celui-ci et comprendre comment il a été utilisé et à quoi sert-il maintenant ?

L’origine et l’évolution du Battle rap

Le Battle rap est l’un des sous-genres de rap. Ce dernier est l’une des quatre bases de la culture hip-hop (graffiti, rap, DJing et Break dance). Il a été formé dans les années 1970, principalement dans les banlieues du Bronx habitées par les Afro-américains, souvent dénommées le « mauvais bidonville de l’Amérique » [iii]. L’origine de Battle rap est liée aux soirées dans les clubs où les DJ et les ambianceurs d’événements, appelés MC (maître de cérémonie), tenaient un discours afin de faire durer les breaks. Dès lors, le rôle de cette composante de la vie de club a commencé à se développer et les MC ont mis en rimes leurs messages de la manière la plus originale et accompagnés de la musique, afin de « chauffer » quelque peu la foule. Ils ont organisé des concurrences, posant ainsi les bases du Battle rap. Mais les Battle rap ne sont plus les mêmes aujourd’hui que dans les années 1970. Comme l’a noté le légendaire MC Grandmaster Caz, « le Battle était auparavant une épreuve de compétence » [iv]. Chaque MC se produisait dans son style et la foule décidait qui était le meilleur. Tout a changé en 1981 quand le Battle entre le Busy Bee et le Kool Moe Dee, est devenu le premier battle universellement connu. En 1981, Busy Bee se produisait dans la boîte de nuit de Harlem World et tentait en même temps d’émouvoir la foule, démontrant ainsi sa supériorité sur le reste des MC. Kool Moe Dee, qui était présent au club ce jour-là, est également monté sur la scène, mais au lieu de s’adresser à la foule, il a commencé à critiquer Busy Bee. Cette démarche de Kool Moe Dee était tellement impressionnante et influente que ce style de Battle s’est rapidement répandu. Ainsi, Battle rap a cessé d’être un moyen d’amusement et une épreuve de compétences, il s’est déplacé vers un domaine privé et s’est transformé en un certain conflit interpersonnel.

En 1979, après le hit « Rapper’s Delight » du rappeur de Sugar Hill Gang, il devient clair le potentiel de Battle du point de vue commercial. De plus en plus de personnes ont commencé à s’engager progressivement dans le rap, ce qui a renforcé le rôle des Battles dans la mesure où c’était souvent le seul moyen pour les rappeurs débutants de se présenter et d’être reconnus. La situation a aggravé la naissance d’un gangsta rap, qui reflétait directement la violence physique et psychologique de la vie des Américains. En conséquence, la signification du mot MC a également changé. Ce dernier ne concernait pas seulement les techniques et les compétences du rappeur, mais le MC devrait rester également attaché à ses déclarations, à sa communauté et à son groupe. Et lorsque à la suite de la lutte atroce entre east coast/west coast, deux plus grands rappeurs de cette époque Tupack Shakur et Notorious B.I.G ont été tués dans les années 1990, le fait que les MC pourraient aller plus loin a été prouvé. D’autre part, il est devenu évident que le Battle Rap peut aider les jeunes MC encore inconnus à devenir fameux et à avoir une carrière musicale réussie, comme l’exemple d’Eminem.

Lors de Battle compétition avec Juice en 1997, il a charmé tout le monde avec son style unique et a été invité à l’émission radio Sway’s Wake Up Show avec une suggestion de se présenter en freestyle. Après le programme, Eminem a attiré l’attention de Dr Dre et a commencé à créer une histoire. Pourtant, tous les MC n’ont pas utilisé Battle rap afin d’accéder à l’industrie de la musique, ils ne sont pas sortis de la plate-forme de Battle et sont restés souvent inconnus au public.

Mais la situation a radicalement changé au 21e siècle. Aujourd’hui, certaines MC Battle ont plus de popularité que de nombreux acteurs de l’industrie du rap, et le Battle rap a atteint un niveau de popularité sans précédent. Deux facteurs ont joué un rôle majeur à cet égard : le film d’Eminem « 8 Mile » grâce auquel le Battle Rap a attiré l’attention des masses et des chaînes de télévision, et un meilleur accès à Internet, le permettant d’avancer dans cette dimension. En 2008, « King of the Dot » Canada, et « Don’t Flop » Grande-Bretagne, sont apparus. Ces ligues, avec URL et Versus, sont les meilleures au monde grâce auxquelles, le Battle Rap a une telle propagation aujourd’hui, et certaines règles du jeu, qui sont presque les mêmes dans toutes les ligues. Pour bien comprendre l’impact du Battle rap et ses spécifications actuelles, prenons l’exemple de rap bataille entre Oxxxymiron et Dizaster.

La description générale du Battle rap moderne via l’exemple de Battle rap entre Oxxxymiron et Dizaster

Le Battle rap moderne est un conflit entre deux rappeurs, chacun essayant de détecter et d’atteindre les « points faibles » de l’adversaire et de lui montrer sa souveraineté sur lui. Ci-dessous, nous allons examiner les principales caractéristiques du Battle rap :

Lieu

L’endroit des compétitions des Battles rap est très important. En règle générale, les battles sont organisés dans un endroit proche du cœur de l’un des MC, bien qu’une version neutre puisse parfois être choisie (avec le consentement de 2 parties). Le battle entre Oxxxymiron et Dizaster a eu lieu au club Los Globos à Los Angeles. Pourtant, comme Oxxxymiron l’a dit dans une interview accordée à VLADTV, Dizaster voulait venir en Russie pour le battle, mais étant donné que les Russes ne connaissaient pas bien l’anglais et ne comprendraient pas le contenu des discours, il a finalement été décidé de garder la bataille à Los Angeles [v]. Ce fait signifie qu’Oxxxymiron se produira chez son adversaire et aura pour tâche de conquérir le public, contrairement à l’adversaire qui aurait initialement le soutien des fans. Mais, environ 60 – 70% des personnes présentes lors de battle, comme l’a mentionné le rappeur russe dans la même interview, étaient des Russes. Selon Oxxxymiron, cette circonstance a joué un rôle majeur dans sa réussite. D’autre part, Oxxxymiron avait toutefois pour objectif supplémentaire de se présenter au public américain, car la plupart des Américains ne le connaissaient pas ou ne savaient pas quoi attendre d’un artiste russe qui allait concourir pour la première fois en anglais. Mais, finalement, ce facteur inattendu a également joué en faveur d’Oxxxymiron.

 

Public

Outre le soutien, les retours du public, le bruit, les rires, les sifflements et le silence sont des facteurs très importants pour les MC, ce qui peut dire beaucoup de choses sur le discours et l’interprétation des rappeurs Battle. Dans la pratique, la réaction du public représente l’évaluation des punchlines des MC. La réponse la plus indésirable à cet égard est le silence et celle le plus souhaitable est le rire. Si la punchline est forte, mais pas rigolote, la foule commence à applaudir ou à crier pour exprimer son approbation. En pratique, ce genre de réponse correspond exactement à ce que tous les membres de la commission tentent de faire car, comme le disent Escher et Rappaport « Le rappeur qui gagne la foule, remporte lui-même la bataille » [vi]. En général, la foule exprime son désaccord et son mécontentement en sifflant, des fois, en parlant. Lors du Battle entre Oxxxymiron et Dizaster, les fans réagissaient fort aux punchlines des MC en chahutant tout au long du battle, ce qui a obligé les rappeurs à demander à plusieurs reprises au public de rester silencieux.

Format du Battle

L’autre facteur important est le choix du format du Battle. En général, le Battle rap se tient en présence du public et, dépend de la plate-forme et du format choisis, il peut être accompagné par la musique fournie par les DJ, ou bien les interprètes peuvent jouer a cappella, c’est-à-dire sans accompagnement instrumental. Le Battle commence par le rituel de présentation. D’abord, le présentateur représente le jury et les participants, ensuite, annonce le nom du candidat qui débutera le battle à la suite du tirage au sort. Cette règle n’est pas toujours strictement respectée, et l’un des participants peut, de son gré, s’accorder avec l’organisateur et commencer le premier. Chaque battle est généralement composée de 3 cycles, durant lesquels chaque participant dispose d’une période donnée pour répondre à son adversaire. Par exemple, dans KOTD, on aperçoit qu’au 3ème cycle du battle, les participants disposent d’un temps illimité pour leur présentation. Le gagnant est choisi par le vote du jury ou par le bruit du public. Dans certains cas, personne ne juge et le choix est laissé au public comme c’était au cas du battle Oxxxymiron vs Dizaster. Ici, Dizaster a débuté le combat après le tirage au sort et les MC ont eu un temps illimité pour leurs discours à tous les 3 cycles de combat.

Choix du texte et du sujet

Comme le Battle rap est un combat entre deux interprètes dont le but est de déterminer le meilleur, il est naturel que la plupart des discours des MC soient liés à eux et à la personnalité de leurs adversaires, mais comme le souligne Paul Edwards, le thème peut être n’importe quoi pour les artistes hip-hop [vii]. Le choix du sujet à cet égard est très personnel mais aussi important, car le texte fort aide les MC à attirer l’attention du public et joue un rôle important dans la détermination du gagnant. Si le sujet abordé par l’interprète intéresse les gens, ils écoutent plus attentivement. La majorité des MC préfère traiter des sujets de la vie réelle qui proviennent de leur autobiographie ou de telle ou telle manière sont liés à eux. Alors, il est plus facile pour les interprètes d’exprimer leurs émotions et de transmettre les sentiments qu’ils ont ressentis lors de leur propre expérience.

Néanmoins, les histoires fictives créées par les MC sont aussi répandues. Les interprètes ne limitent jamais leur imagination. Un tel contenu peut rendre le texte plus vivant et plus impressionnant tout en divertissant le public et recevant son retour. De plus, l’utilisation d’un composant fantastique permet au public d’imaginer des choses telles qu’ils ne verraient jamais dans la vie réelle. Le plus souvent, les MC utilisent le contenu de leurs textes comme des éléments fantastiques et à la fois réalistes.

Dans leurs discours, les MC abordent souvent des questions telles que la violence, le sexe, la politique, la drogue, le pouvoir, l’argent, etc. Il n’y a pas de restriction thématique, les rappeurs sont libres de tout humilier, y compris les valeurs traditionnelles, religieuses : on entend souvent des insultes de nature racistes et sexuelles. C’est l’une des raisons principales pour lesquelles de nombreuses personnes critiquent et considèrent les battles rap comme inacceptables, soulignant la mise en évidence que de tels sujets affectent négativement la société. Ces facteurs donnent l’impression que dans le battle rap domine le contenu négatif, mais en réalité, les MC ne traitent pas seulement les sujets négatifs, mais aussi positifs : lorsque les artistes interprètent les problèmes politiques ou sociaux et souhaitent y apporter des changements positifs. Nous pouvons le voir dans le battle entre Oxxxymiron et Dizaster. Les deux parties ont abordé un certain nombre de questions controversées extrêmement actuelles concernant les relations tendues russo-américaines. Dans son discours, Dizaster a blâmé le mode de vie des gens pendant la période de l’URSS et le communisme, a parlé de l’Ukraine et de la Crimée, des armes nucléaires, se moquant de l’incapacité de la Russie à rivaliser avec les États-Unis et évoquant l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, il a laissé entendre la « participation » du président russe Vladimir Poutine aux élections présidentielles américaines de Donald Trump, a évoqué certains stéréotypes de la Russie, par exemple selon Dizaster, les filles russes sont facilement accessibles. Oxxxymiron a parlé des relations judéo-arabes, des raisons d’identification des musulmans et des terroristes, de la culture américaine et arabe, des États-Unis et de Donald Trump. Les discours des rappeurs comprenaient également des sujets sexistes, racistes et homophobes. En général, ce battle a traité plusieurs sujets, contribuant grandement au fait qu’il ne serait ni gagnant ni perdant dans ce battle.

En ce qui concerne le texte, le ballte rap contient principalement des blagues et des insultes adressées à MC adverse et présentées à travers les punchlines et les Set Up.

Punchline

Une punchline (ou punch line) désigne une phrase forte ou choc. Cela peut être une métaphore amusante ou excitante, un jeu de mots intéressant, un sourire ou toute autre chose qui laisse une influence. Le rôle des punchlines est tellement important dans les battles rap que les rappeurs écrivent d’abord les punchlines, puis construisent l’histoire [viii].

Il y avait de nombreuses punchlines fortes dans le battle entre Oxxxymiron et Dizaster qui ont été bien analysées par les blogueurs Rap Jay Black, Vada Fly et Tech 9 ainsi par le Battle MC jaz the rapper. Parmi les meilleures punchlines, nous prenons les mots suivants d’Oxxxymiron, qu’il a dits à son adversaire, se référant à son origine arabe : « Laisse-moi te poser une question simple mais mortelle : quel est le sentiment, lorsque tu lèves le drapeau d’un pays qui est recouvert du sang de ton peuple ? » [ix]

Le Set Up est la première partie d’une blague qui donne au public les informations nécessaires et le fait attendre quelque chose, c’est-à-dire qui prépare le public à entendre et à comprendre les futures punchlines [x].

Le jargon est une partie importante du texte. Ce dernier aide à rendre le contenu plus attractif et à établir une connexion avec un lieu et une période spécifique. Bien qu’Oxxxymiron soit produit en anglais pour la première fois, mais comme l’a dit MC jaz the rapper, en analysant ce battle, il était impressionné par le fait que le rappeur russe a pu utiliser un certain nombre de mots du jargon américain [xi].

Braggadocio

Une autre partie importante des discours des MC est la vantardise (Braggadocio), lorsque le rappeur tente de prouver qu’il est le meilleur. Selon Paul Edwards, ils peuvent le faire de différentes manières : ils peuvent simplement dire qu’ils sont le meilleur MC se vantant d’une manière plus profonde et ingénieuse [xii]. Les parties tentent de montrer leur courage et s’opposent à leurs adversaires pour souligner leur avantage sur eux. Ce phénomène était remarquable à la fois chez Oxxxymiron et Dizaster. Les 2 rappeurs essayaient de se vanter de leurs connaissances des langues. Par exemple, Oxxxymiron a porté son discours en anglais (la troisième langue pour lui), en russe, en arabe et en allemand. De plus, comme le rappeur russe parlait principalement en anglais pendant le battle, il le faisait très vite afin d’impressionner le public et de montrer à son adversaire qu’il n’était pas inférieur à lui soulignant en même temps, que tout ce que Dizaster pouvait faire en russe était nul comparé à tout ce qu’il faisait en anglais.

Paronomase

 L’un des atouts importants du rappeur est la paronomase. C’est le jeu de mots et de ses significations qui implique l’utilisation intelligente du langage [xiii]. Par exemple, nous pouvons citer les meilleures paronomases utilisées par Dizaster et Oxxxymiron.

La paronomase intéressante de Dizaster est la liaison de la catastrophe de Chernobyl avec son nom, en soulignant son inéluctabilité : « Plus, we seen what happened to Chernobyl- You people don’t know how to handle disasters at all ». Dans un autre exemple, il a habilement spéculé le nom du président russe Vladimir Poutine « But, to tell you truth, this is not good position to be Put in ».

La paronomase la plus influente d’Oxxxymiron était la suivante : « Oh, you mad cause I’m Joseph Stalin/stylin on you ? ». Oxxxymiron voulait non seulement souligner qu’il peut être grossier avec son adversaire comme Staline, mais il a également fait allusion à un battle célèbre entre Nyckz et ENJ tenu aux États-Unis, pendant lequel Nyckz avait dit : « Oh you mad cuz i’m stylin on ya » après quoi, il a été frappé au visage.

La deuxième paronomase concernait la signifation du mot « baba » en arabe et en russe « I’m the baba in Arabic, you’re the Баба in Russian » [xiv].

Bien que le texte du rap soit rédigé à l’avance par les participants, il doit être conforme à la situation qui domine. Il n’est donc pas suffisant de faire un bon texte, mais il est souvent plus important la façon dont l’auteur le lit. C’est donc la mode que les rappeurs appellent Flow.

Flow

Selon Paul Edwards, le flow désigne le rythme et les rimes des paroles d’une chanson hip-hop [xv]. Presque tous les MC avouent qu’un flow fort est extrêmement important pour une présentation claire et expressive du texte et pour garder l’attention de l’auditeur. Même les MC, qui mettent l’accent sur le texte, reconnaissent l’importance du flow car celui-ci peut se concentrer sur le rythme du texte. Afin de garantir une diversité de flow, les pauses ici sont extrêmement importantes pour que les rappeurs soulignent les parties importantes de leur texte, pour qu’ils puissent créer l’effet nécessaire et donner du temps au public de comprendre et de faire un retour de leurs punchlines.

Le personnage de MC

Le personnage de MC est très important dans le Battle rap. Les rappeurs se présentent souvent comme des leaders dont l’objectif est d’exprimer leurs opinions et celles de leurs associés, et de les contraster, après, avec d’autres points de vue. Dans ce contexte, le rappeur doit être prêt pour une lutte idéologique avec ceux qui s’opposent à lui. En tant que leader, ils doivent être prêts à présenter leur point de vue et leur philosophie au public, ainsi qu’à résister aux critiques du côté adverse, gardant le contrôle de soi-même et le sang froid. Dès le début du battle, Dizaster montrait qu’il est chez lui et Oxxxymiron, en activant régulièrement la foule avec ses gestes, et par son discours confiant montrait pendant chaque tour qu’il se sent dans un environnement familier et rien ne le gêne, même la langue. Et en gros, le Battle est passé dans une atmosphère amicale : les deux rappeurs se respectaient. Ils étaient conscients de l’importance de Battle et se sont sentis responsables.

Ainsi, le battle rap est une plate-forme de dialogue exclusive où la colère, le courage et l’intelligence sont appréciés. Dans le battle, les MC mettent en pratique leurs compétences sociales, communicationnelles, analytiques, de recherche, leur intelligence et leur flow pour attirer des publics et démontrer leur supériorité. Il donne aux MC la liberté de former de nouvelles idées, de créer de nouveaux mots, de nouveaux styles, permettant de s’exprimer et d’être célèbre. En outre, le Battle rap est également une plate-forme où les rappeurs peuvent parler d’un certain nombre de problèmes ciblés et vulnérables pour le public, proposer leurs solutions, porter un message et réunir des millions de personnes autour de leurs idées. Ce fait nous montre aussi le battle entre Oxxxymiron et Dizaster, qui compte actuellement environ 11 700 000 vues et prouve l’importance de battle en tant qu’un événement mondial.

Pour conclure citons les derniers mots prononcés par Oxxxymiron lors du battle avec Dizaster : « Le battle rap peut être plus que punchlines et les rimes, car il a un grand potentiel d’unir les gens ».

[i] Une punchline est une expression spécifique dans le texte qui est très choquante et distinctive.

 

[ii] « Alors regarde : tu es un Arabe américain, non ? Je suis un Juif russe … Cela ne ressemble pas au début d’une belle amitié. Parce qu’à Hébron ou à Beyrouth, nous aurions des intentions cruelles. Mais cette hostilité verbale pourrait potentiellement guérir ce patient en train de mourir lentement (les relations arabo-juives et russes-américaines). J’essaie de dire que le battle rap est récemment devenu frénétique. Tu es en contact avec des personnes que tu es normalement censé haïr à cause des médias, des parents, des enseignants, des prédicateurs que vous détestez et des politiciens dont l’ego les gonfle. Alors tu fais face à ton adversaire, lui disant que sa copine est une gouine. Il t’appelle un sale Juif, mais sa riposte est forte. Et puis vous obtenez ce sentiment étrange lorsque vos mots se heurtent. C’est comme si vous regardiez dans le miroir parce que vous êtes tous les deux identiques. Et oui, c’est de l’ordure sexiste, raciste et homophobe … Mais en temps de guerre, regarde aujourd’hui : le sport évolue. Parce que si tu détestes quelqu’un, tu ne fais pas de blagues sales, tu le tues…

Je préférerais que chaque arabe dise à chaque juif « ta mère » et l’inverse, plutôt que de les laisser se tuer. Parce que j’ai vu cela avec l’Ukraine… Comme si rien ne se passait et que seule la musique engourdissait la douleur. Et je ne dis pas que le rap va changer le monde. Et je suis désolé d’avoir été prêchant, au lieu de violer sa fille. Mais je pense que le battle rap pourrait être plus que des punchlines et des rimes ».

 

Auteur : Heghine Aleksanyan

Traduit par Shushanik Makaryan © Tous droits réservés.

 

 

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here