La langue française dans le monde

L’observatoire de la langue française publie tous les quatre ans un Rapport sur la langue française dans le monde. Et le 9 octobre 2018, deux jours avant le Sommet de la francophonie d’Erevan, l’OIF a rendu public ce document statistique très important qui a pour principal objectif de fournir aux spécialistes, mais aussi au grand public, des données fiables sur la situation de la langue française dans plusieurs domaines. « Sur le plan linguistique, nous voyons la langue française s’épanouir sur les cinq continents, imbriquée dans une formidable mosaïque de cultures et dans un foisonnement d’autres langues – plus du quart des 6000 langues encore parlées sur la planète, le sont dans les pays de l’espace francophone », a noté, en préface Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie.

Ce rapport aborde les sujets suivants :

  • Les francophones dans le monde
  • L’apprentissage et l’enseignement du français
  • La francophonie économique
  • Le rayonnement de la langue française dans les médias internationaux et sur l’internet

Selon ce rapport quadriennal, le nombre des personnes qui parlent français dans le monde entier a connu une augmentation spectaculaire en passant de 274 millions en 2014 à 300 millions en 2018, soit une augmentation de 9,6 %. Toujours selon les données dévoilées par l’Observatoire de la langue française, 59 % des locuteurs qui font un usage régulier de la langue française, se trouvent désormais sur le continent africain. Le français est la cinquième langue la plus parlée dans le monde, derrière le chinois, l’anglais, l’espagnol et l’arabe.

Selon le rapport, « Partout, parfois avant même les langues nationales, la place du français est incomparable à toute autre langue étrangère car il arrive toujours au moins en 2e position, quel que soit le contexte (à la maison, à l’école, au travail, dans les loisirs…) ». Donc, le français et la 2e langue étrangère apprise dans le monde par 51 millions de personnes. Il y a 80 millions de scolarisés en français sur 36 pays et territoires. C’est en Afrique subsaharienne et Océan Indien où on trouve la majorité de personnes qui apprennent le français (72,8%), suivi par l’Europe (20,4%) et les Amériques et Caraïbes (6,4%). Sur un total à la hausse (+8% d’apprenants entre 2014 et 2018), les évolutions constatées pour le nombre d’apprenants par région confirment le dynamisme de deux zones géographiques : l’Afrique subsaharienne et Océan Indien et l’Afrique du Nord-Moyen Orient. En revanche, la part de l’Asie et de la région Amériques et Caraïbes se réduit, le nombre d’apprenants du Français langue étrangère (FLE) ayant connu une décrue plus ou moins forte selon les territoires.

D’un point de vue économique, le français est la 3e langue d’affaires dans le monde. L’analyse montre qu’en 2018, les pays de l’Espace francophone produisent 16,5% de la richesse mondiale. En ce qui concerne le marché de l’emploi, « la capacité à parler et à écrire le français est incontestablement un atout supplémentaire dans la recherche d’un emploi lorsque celui-ci requiert des compétences linguistiques ».

Suivant les estimations, la langue française est la 4e langue utilisée dans l’espace virtuel, sur l’internet, derrière respectivement l’anglais, le chinois et l’espagnol. En ce qui concerne les médias francophones internationaux, il est à noter que seule la chaîne TV5MONDE est présente dans 360 millions de foyers et plus de 200 pays. Ce chiffre est révélateur du rayonnement de la langue française.

Cet ouvrage très attendu est un outil d’information objectif et fiable sur la présence et l’usage du français dans les domaines globaux de l’activité humaine. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant : http://observatoire.francophonie.org/2018/synthese.pdf

Rédigé par Sona Malintsyan

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here