Chronologie d’Artsakh | 23 octobre

La chronologie des violations du cessez-le-feu et des développements ultérieurs des hostilités exercés contre le Haut-Karabagh par les forces armées azerbaidjanaises en traduction arménienne, anglaise, russe, française et allemande.

23 octobre, 2020, 13:36

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Des combats tenaces ont lieu également dans la direction d’est. Dans certains endroits nous repoussons les groupes de diversion vers les lignes de départ.

23 octobre, 2020, 09:36

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

La nuit du 22 au 23 octobre a été agitée à Martakert et dans la région de Martuni. Deux appartements d’un immeuble de la rue A. Sakharov ont été incendiés à la suite du bombardement de la ville de Martakert. Les secouristes du service d’urgence régional de Martakert ont réussi à éteindre le feu rapidement, pour que l’incendie ne se répande dans les autres appartements. Selon des données préalables, l’ennemi a ouvert le feu dans cette direction à partir du lance-roquettes multiple Grad. Il n’y a pas de pertes humaines. À l’heure actuelle, un certain nombre de villages de la région de Martuni, dont Karmir Shouka sont bombardés de smerch.

23 octobre, 2020, 09:23

Forces armées de la République d’Artsakh

Au cours de la nuit la situation relativement stable et tendue dans la zone de conflit Artsakh-Azerbaïdjan n’a pas changé. Les batailles d’artillerie et les escarmouches se sont poursuivies dans certaines régions. Actuellement, des batailles d’ordre local ont lieu dans toutes les directions de la ligne de front. Les subdivisions de l’Armée de Défense poursuivent l’opération de recherche et de destruction des groupes de sabotage ennemis constitués de terroristes mercenaires.

23 octobre, 2020, 01:00

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Dans la soirée, la ville d’Askeran a été bombardée et, à minuit, Martuni a de nouveau été pris pour cible par les forces armées azerbaïdjanaises. Il y a beaucoup de dégâts matériels suite au bombardement. Il n’y a pas de victimes parmi la population civile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here