Les motifs de boomerang de la politique extérieure de L’Occident

Préface

Le passage de l’histoire de l’humanité au 21ème siècle,a été signalé par l’intégration directe et active des organisations terrorists internationales et par l’acroissement brusque de leur rôle dans les processus politiques.De divers groupements terrorists qui avaient adopté des idées  extrêmes islamistes sont devenus dans les anées 2000 des conditionneurs des processus géopolitiques ayant lieu surtout dans la Proche Orient et des forces très actives qui décident leur cours et leur consequences. Durant des anées le mouvement terroriste international a commencé à s’augmenter et il s’est transformé en une menace présentante un danger vrai et  énormément grand.

Le 13 novembre de 2015 just au Coeur de l’Europe,dans la capital de la France,à Paris, une série d’actions terrorists a été réalisée par le “pays islamique”,le groupement extrêmeterroriste,à la suite desquelles 130 personnes sont mortes et des centaines se sont blessées. Le 22 mars,à Brussel,la capital de la Belgie et de l’Union européenne,les condamnés déguisés du “pays islamique” ont executé des actions terroristes à cause desquelles 32 personnes sont mortes et plus de 300 de citoyens se sont blessés.Cette analyse a pour objectif de dénoncer l’ampleur et la direction actuelle du movement terroriste en la personne du pays islamique,relever les raisons et les buts ainsi que les menaces provoquées par sa création dans le cadre de la politique extérieure menée par L’Ouest.

L’extansion du movement terroriste

Le dévloppement et un tel renforcement  de ce groupement ainsi que des autres groupements terroristes islamiques (AL Kaïda, Hamas, Hezbollah) devenus un grand malheur pour le monde,est liés directement à la politique extérieure enclin au service masqué des  certains problèmes territoriaux dans le contexte des interêts géopolitiques du territoire de la Proche Orient et particulièrement des Etats-Unis,qui se présentent comme la conséquence à destination spéciale.

Donc, l’envahissement des Etats-Unis à Irak en 2003 ayant pour but de réaliser des changements dans le système d’Etat et politique,de le démocratiser et de créer des institutions démocratiques,a créé des conditions préliminaries pour la naissance des groupements de sunnisme radical comme le Pays islamique,qui exste aujoud’hui. Le régime de Saddam Husein, le protecteur des Etats-Unis pendant la guerre contre Iran ayant lieu récemment,s’est renversé et il a été créé le système de gestion en prédominance de shiisme qui a abouti à des conséquences désastreuses: chômage commun dans le milieu de sunnisme,lock-out des industries qui avaient adopté le principe de l’exclusion et de la suppression du socialisme en pensant que le marché libre occidental,suffisemment étrange pour la société orientale, portant les norms et le principes progressistes,créera facilement des emplois et des autres conditions préliminaries qui seront nécessaries pour l’activité normale.

La classe des employées de sunnisme s’est privée de travail,de nombreuses privilèges et il a perdu toute l’influence politique grâce aux efforts de l’administration de schiisme que protectait les Etats-Unis.Au lieu d’encourager l’intégralité et le rassemblement religieux du pays on a suivi plus au moins consciemment le chemin du morcellement religieux puis politique,qui,avec l’affablissement du sunnisme et avec la limitation a contribué à l’intensification du sunnisme-extrême et notamment au renforcement et à l’extansion d’Al-Kaïda à Irak.Le groupement du pays islamique actuel s’est uni à l’Al-Kaïda. Est-ce que L’Europe démocratique et Les Etats-Unis étaient incapables d’atteindre la destruction et la suspension, ainsi que prévenir la menace du terreur du pays islamique dans la première étape de son renforcement et de son extansion avec les forces generales et avec la mobilisation des resources. Est-ce que les stratèges occidentaux qui formaient l’histoire universelle n’avaient pas réellement la conscience des perspectives pas du tout non-fictionne du renforcement future des groupements terroristes et de l’enracinement et des menaces graves qui vont naître de cela.Malgré que ceux-ci aient été des questions spéculées sans cesse,mais ils ne perdent leur importance et leur actualité qui indique profondémenet de divers processus politiques ayant des caractères généraux.

Migration comme un processus de conséquence

Les interventions des forces occidentales et le renforcement et l’extansion du mouvement terroriste dans une série de pays ont abouti à l’affaiblissement et la destruction non seulement des pays marqués,mais aussi à la migration spontanée du peuple de ces lieux. Selon les données de chambre des questions humanistes,4,8 million de réfugiés au mois de mars de 2016 ont quitté la République arabe syrienne à cause de la guerre civile commencée en 2011 dont plus de 2,8 millions de pesonnes se sont réfugiés dans les pays différents de l’Europe (Allemagne, Grèce, Bulgarie,Macédonie,Serbie, Hongrie, Croatie etc). De plus, à peu près 13,5 millions de citoyens se trouvant dans les conditions difficiles sociales et quotidiennes ont besoin de la grande aide humaniste, et environ 6,6 millions de syriens ont été évacués et sont devenus déportés dans le territoire de Syrie. Pendant les 5 dernières années plus de 2 millions de réfugiés ont émigré de la Syrie à l’Europe. L’influence négative de la migration intense est considérable surtout dans la Grèce, qui se trouve dans une situation économique difficile,et qui a accueilli plus de 500.000 millions de réfugiés et dont l’immigration continue encore. Un tel  nombre de réfugiés ont émigré récemment de la Syrie, mais si nous prenons en comte la grande migration du peuple des autres pays arabe:Irak, Lybie, etc, nous pourrons prouver que les islamistes sont devenus en général une grande menace pour la civilisation européenne. Sous la pression du flot des migrants et de leurs conséquences apportées les pays européen ont commencé à se collaborer avec la Turquie, en signant un traité spécial le 18 mars,d’après lequel les migrants non légals se transportant en Grèce seront retournés en Turquie à partir du 20 mars,mais en révanche de cela L’Union européenne doit accueillir autant de syriens,autant de personnes seront retournés à la Turquie.Pour arrêter le flot des réfugiés syriens et pour les tenir en Turquie L’Union européenne se charge de payer 3 milliard d’euros à la Turquie, que celle-ci considère assez peu pour résoudre des problèmes des migrants. Au mois de novembre de l’année précédante pendant la rencontre avec Jean–Claude Juncker,le président de la commission de l’Union européenne,Recep Tayyip Erdoğan avait dit ‘’Nous pouvons ouvrir le front avecHongrie et Bulgarie à n’imorte quel moment et mettre les réfugiés dans les bus,Que ferez-vous avec ces réfugiés,si on ne signera pas le traité,nous fusillerez-vous ?’’.

Des jours après,le 29 novembre Bruxelle et Ankara se sont consentis quand-même à signer le traité sur le problème contestable de la disposition de 3 milliard d’euros. Les mécontentements de la Turquie sur l’insuffisance de la somme donnée,l’avancement des exigeances délimitées et la position dictante et dure adoptée de la conclusion du traité qu’avait adopté la Turquie,et surtout l’accord autour de la dimension de la somme après l’annonce d’Erdoğan parlent  des problèmes graves apportés par les réfugiés ainsi que des menaces en perspective pour l’Europe. La conclusion du traité a partiellement donné la liberté à la Turquie qui était dépendue de l’Union européenne à cause du problème de migration et les pays européens n’ont plus l’influence et la possibilité précédente pour exercer des pressions sur la Turquie.

 Gambit turc

La Turquie, accordant des prétentions dans la région,et qui a un grand intérêt dans l’affaiblissement de la Syrie, a eu et continue à avoir un rôle considérable en la protection de ces organisations terroristes qui présentaient une force assez forte. L’aspiration du renforcement de l’influence de la turquie dans ce pays peut être conditionnée surtout par le facteur des kurdes qui présente une grande menace pour la Turquie: en tâchant d’agrandir son influence particulièrement dans le nord qui est peuplé par les kurdes,la Turquie aspire à surveiller les kurdes de Syrie pour exclure la perspective de l’union des kurdes de Syrie et de la Turquie et pour refréner la menace de morcellement des kurdes qui se manifestaient dans la lutte contre Assad à laquelle les pays d’Europe étaient surtout intéressés, parce que la présidence de Bachar-el-Assad,qui avait l’orientation russe, créait des perspectives du renforcement et de l’agrandissement de l’influence russe. En prenant compte ces circonstances déjà marquées il est possible d’esquisser la correspondance des intérêts géopolitiques de la Turquie et des Etats-Unis dans cette région en ne pas négligeant aussi que la Turquie et les Etats-Unis font parties de l’OTAN,la  forte alliance militaire et politique,par conséquent ils se collaborent ensemble en cas de beaucoup de questions militaires et politiques.

La menace du pays islamique

Laissant à côté l’influence de la politique de Proche Orient menée par l’Europe dans le processus et dans le redéploiment des forces de la région il faut souligner et évaluer leurs conséquences à l’Europe. Ce groupement de caractère terroriste est encore devenu incontrôlable et ingérable pour tout le monde qu’on peut expliquer d’après ces facteurs: celui de religion et politique et celui de militaire et financier. Le premier facteur présente que la plupart de pétrole de la Syrie et de l’Irak se trouve actuellement sous la surveillance du pays islamique. Par exemple les 2 usines de Mossol qui cultivent du pétrole donnent 16000 barils par jour dont l’acheteur fondamental est la Turquie. Le pétrole exportant se transporte par les contrebandiers (le nom du fils du président de la Turquie est circulé dans le commerce contrebandier) de la zone frontière, du territoire de la Turquie au port Ceyhan,la ville qui se trouve sous la dépendance de la Turquie d’où on le transporte avec les navirs à Maltha, puis en 3 directions y compris Israël. D’après l’évaluation de Daniel Glasser,le spécialiste américain du domain financier,le pays islamique reçoit à peu près 500 millions $ du revenu par an,vendant le pétrole en se basant sur le fait qu’au 2015 le revenu de la vente du pétrole faisait 40.000 $ en un mois. Avec cela 45% de revenu du gaz de la Syrie se trouvait sous le côntrole du pays islamique. La maîtrise d’un tel nombre des ressources et grâce à l’accumulation de ces moyens financiers donne la possibilité aux terroristes d’agir indépendamment et d’avoir un grand pouvoir, et ils peuvent aussi assurer l’arsenal militaire et technique du groupement avec les moyens financiers qui du point de vue religieuse et politique le problème devient plus fondamental et plus idéologique,parce que le pays islamique, adoptant des idées extêmes islamiques devait former tôt ou tard une doctrine religieux et politique contre le califat sur le base du fanatisme religieux des idées islamiques,qui en fait aboutit à la manifestations des prétentions géopolitiques.

Cependant l’Ouest et surtout l’Europe se sont trompés dans leurs comptes en négligeant l’autre côté de leur politique, c’est à dire des conséquences négatives pour eux-même. Les dirigeants occidentale,eux-même,parlent des échecs de leur politique extérieure.Pendant l’interviez avec For Nezs  le président des Etats-Unis,Barack Obama a dénoncé que la faute la plus grande accomple pendant sa présidence értait l’envahissement à Lybie et la destruction du régime dominant de Mouammar  Kadhafi parce que celle-ci n’a pas abouti à la démocratisation du pays et à la création de telles institutions et le pays s’est trouvé dans un cahos commun et dans la menace des extrêmistes.Au mois de mars Obama a même critiqué fortement David Cameron,le vice-président de l’Angleterre,et Nicolas Sarkozi,l’ancien président de la France qui ont eu un rôle considérable dans le bombardement de Lybie réalisé par la coalition occidentale.

Dans quels problèmes démographiques et de caractère différant se trouvera-t-elle la société européenne,on peut comprendre du nom des réfugiés et de leurs idées previsibles de l’accroissement démographique. Les musulmans abrités en Europe peuvent mettre la société européenne dans la crise grave et démographique,parce que les rythmes de l’accroissement naturel de leur peuple et des européens sont incompatibles. Dans la plupart des pays l’accroissement naturel est 0 et dans la couche d’âge le nombre des agés augmente considérablement et la société européenne va au vieillissement à pas ferme. Le processus diamétralement opposé se passe chez les musulmans. Ainsi les rythmes de leur accroissement naturel seront plus hauts en Europe,parce qu’il y a des conditions sociales et économiques plus favorables pour vivre,que dans leurs pays. Après les décennies en cas de la continuation de ces rythmes on aura cette question,L’Europe se présente-t-elle la civilisation européenne ou celle des musulmans.

Au résultat de la démocratisation des sociétés traditionnelles arabes, L’Europe se remplit de millions de jeunes émigrants qui confessent l’islam, qui, par contre de la société vieillissante de l’Europe sont beaucoup plus aptes au combat et beaucoup plus endurants, et ils se présentent une grande force. Après les décennies les européens ne seront plus capables de faire face aux masses augmantantes et croissantes sans cesse, qui peuvent mettre la fin à l’extansion de la civilisation européennes.

Conclusion

Samuel Huntigston,le politicien célébre a dit dans l’article intitulé ‘’Collision des civilisations‘’que dans le monde d’après guerre froide les conflits ne seront pas conditionnés par les problèmes différents économiques et par les idéologies. La plupart des frontières qui font la base des conflits et qui séparent l’humanité, seront conditionnées par les particularités culturelles. L’Etat-nation continuera à rester comme le sujet essentiel dans les fonctions politiques universelles,cependant les conflits mûriront chez des peuples et chez tels groupements,qui appartiennet aux autres civilisations. Les relations des pays se conditionnent essentiellement par les intérêts géoploitiques dans les relations internationales, tendis que les particularités et les différences sociales et culturelles, ethniques et de differentes fonctions  conditionnées par ceux-ci sont capables de transformer les intérêts politiques,les exigeances et les rapports des forces des sujets politiques à l’arène internationale.Du point de vue démographique on peut conclure que l’accroissement considérable du nombre des musulmans aux pays européens et la position stable dans la population peuvent aboutir aux changements ethiniques et culturels dans ces pays marqués et avec cela à l’accroissement considérable de l’influence des musulmans et au rôle important dans les relations extérieures et intérieures des pays européens. Et dans ce contexte il est plus ou moins actuel la collusion des civilisations chrétiennes et islamiques et des conséquences imprévisibles qui vont naître de cela.



Auteur Hayk Sahakyan.© Tous droits réservés

Traduit par Ani Khatchatrian.


 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here