Chronique de Tavush․ actualisé

En français: 05:03 

Chronologie officielle des événements de Tavush

Ci-dessous sont présentées les violations du cessez-le-feu par les forces armées azerbaïdjanaises en direction de la région de Tavush, en République d’Arménie, et la suite des événements à partir de l’après-midi du 12 juillet dans l’ordre chronologique en version russe, anglaise et allemande.

28 juillet 2020, 10:47

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Dans la nuit du 27 au 28 juillet, et pour le moment, la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise est relativement calme. La partie azerbaïdjanaise a violé le régime de cessez-le-feu à 17 reprises, tirant près de 220 coups de feu sur les positions arméniennes: Deux fois vers des positions militaires situées près de Chinari. Deux fois vers les positions militaires situées près de Tsghuni. Un total de 13 fois vers des positions militaires près de Zangakatun, Chiva.

27 juillet 2020, 10:35

armenpress.am

Le 27 juillet, vers 1h10, militaire des forces armées arméniennes Ashot Mikayelyan a été blessé d’une balle mortelle par le tir de sniper tiré par la partie azerbaïdjanaise sur l’une des positions militaires situées dans la direction nord-est de la frontière arménienne.

23 juillet 2020, 15:00

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Malgré tous leurs efforts, les médecins n’ont pas pu sauver la vie d’Arthur Muradian.

23 juillet 2020, 09:27

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Dans la nuit du 22 au 23 juillet, et pour le moment, la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise est relativement calme. L’adversaire a violé le régime de cessez-le-feu à six reprises sur certaines parties de la frontière, tirant près de 43 coups de feu: Cinq fois vers les positions militaires situées près de Chinari, Movses, Nerkin Karmiraghbyur. Une fois vers les positions militaires situées près de Zangakatun.

22 juillet 2020, 08:55

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Le 21 juillet, vers 22h30, après une attaque infructueuse d’une unité des forces spéciales azerbaïdjanaises contre la position «Anvakh» (Sans peur) dans la secteur nord-est de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, une opération de renseignement supplémentaire est en cours.

22 juillet 2020, 08:50

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, et pour le moment, la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise est relativement calme. L’adversaire a violé le régime de cessez-le-feu à sept reprises sur certaines parties de la frontière, tirant près de 20 coups de feu utilisent des armes à feu: Une fois vers les positions militaires situées près de Jil. Deux fois vers des positions militaires situées près d’Aygepar. Une fois vers les positions militaires situées près de Chapni. Un total de trois fois vers des positions militaires près de Paruyr Sevak, Yeraskh et Zangakatun.

21 juillet 2020, 23:40

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Aujourd’hui à 22h30, l’unité des forces spéciales ennemies a lancé une autre attaque en direction de la position «Anvakh» («sans peur»). Les forces armées arméniennes ont repoussé l’attaque de l’ennemi, causant des pertes significatives. Selon des informations provisoires, les forces spéciales de l’ennemi, outre les pertes subies, ont également laissé des militaires piégés. La partie arménienne n’a subi aucune perte.

21 juillet 2020, 17:50

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Pour le moment, la situation à la frontière est relativement calme. Les forces armées azerbaïdjanaises ont tiré à partir de fusils de sniper, essayant de cibler nos militaires. Les forces armées azerbaïdjanaises ont été mises en garde contre les conséquences par des moyens de communication appropriés.

21 juillet 2020, 09:20

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Dans la nuit du 20 au 21 juillet, ainsi qu’en ce moment, la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise est relativement calme. L’adversaire a violé le régime de cessez-le-feu à 17 reprises avec des armes à feu dans différentes parties de la frontière, tirant près de 183 coups de feu sur les positions arméniennes. Sotk, positions de combat situées dans la direction Artanish, 2 fois au total. Movses, Aygepar, Vazashen, Dovegh, positions militaires de Barekamavan, 9 fois au total. Yeraskh, Chiva, positions de combat situées en direction de Zangakatun, 6 fois au total. Les forces armées de l’Arménie maintiennent leur retenue, ne répondent qu’aux tirs visant nos positions.

20 juillet 2020, 11:30

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Nous avons été à plusieurs reprises les témoins du patriotisme de nos soldats, et aujourd’hui nos soldats ont prouvé une fois de plus leur dévouement indéfectible à leur patrie et au peuple. Les militaires de toutes les unités de la 3e division militaire, qui devaient être démobilisés, ont unanimement adressé à leur commandement une demande d’arrêt de la démobilisation afin de leur permettre de continuer à servir auprès de leurs collègues et de leurs commandants jusqu’à ce que la victoire soit enfin acquise et que l’ennemi continue ses empiètements. Le ministère de la Défense avait précédemment déclaré que le recensement des volontaires n’était pas nécessaire et que les forces armées s’acquittaient honorablement de leurs tâches. Néanmoins, les militaires déjà démobilisés, tant en Arménie qu’en Artsakh, en particulier dans les unités militaires, dans la direction desquelles les forces armées azerbaïdjanaises ont mené ces derniers jours des actions offensives, s’adressent aux unités territoriales de conscription et de démobilisation (commissariats militaires), en exprimant leur volonté et leur détermination à soutenir les militaires dans les unités où ils ont servi et à protéger les frontières du pays.

20 juillet 2020, 09:16

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Dans la nuit du 19 au 20 juillet, ainsi qu’au ce moment, la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise a été relativement calme. L’ennemi a violé le régime de cessez-le-feu à neuf reprises en utilisant des armes à feu sur différentes parties de la frontière, tirant en direction des postes arméniens avec environ 137 coups. À deux reprises, l’adversaire a utilisé des lance-grenades AGS-17 en direction de postes militaires situés près de Chambarak. L’ennemi a été réprimé par le feu de retour du côté arménien. En direction des positions de combat situées en Chinari, Nerkin Karmirakhbyur, Berkaber, Berdavan, le feu tirait sans discernement 4 fois. Il n’y a pas eu de retour de tir du côté arménien. En direction des positions de combat de Khndzorut, des tirs aléatoires ont été tirés 2 fois. Il n’y a pas eu de retour de tir du côté arménien. Dans la direction des positions de combat de Paruyr Sevak – une fois. L’ennemi a été réprimé par le feu de retour du côté arménien.

19 juillet 2020, 19:03

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

La condition des blessés est la même. Les blessés, qui étaient dans un état moyen ou supérieur à la moyenne, ont une assez bonne dynamique, mais il n’y a pas de changement dans l’état du soldat qui est dans un état extrêmement grave.

19 juillet 2020, 18:59

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Nous disons que les oléoducs et gazoducs qui traversent cette région, que possède l’Azerbaïdjan, appartiennent à des entreprises internationales. Les entreprises internationales pouvez être sûr que l’Arménie est un garant de la sécurité, pas un consommateur. L’Arménie peut mieux assurer sa sécurité que quiconque dans cette région.

19 juillet 2020, 18:20

Le ministre de l’Éducation, des Sciences, de la Culture et des Sports de la République d’Arménie Arayik Harutyunyan

Ces jours-ci, l’ennemi a pris pour cible les établissements d’enseignement, en particulier un certain nombre de jardins d’enfants et de bâtiments scolaires ont été endommagés dans un certain nombre de communautés. À cet égard, le Ministère et moi-même avons adressé des applications à des organisations internationales, en particulier au Directeur général de l’UNESCO, exprimant nos préoccupations à cet sujet․ C’est une situation inadmissible du point de vue du droit à l’éducation, du point de vue du droit à la vie. Nous les avons appelés à se joindre à la lutte contre ces phénomènes inadmissibles. J’ai également envoyé des lettres similaires aux représentations étrangères accréditées en Arménie.

19 juillet 2020, 18:09

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Hier soir, la situation à la frontière était relativement calme. Le régime de cessez-le-feu a été violé environ 70 fois, principalement des armes à feu de petit calibre ont été utilisées. Les forces armées de la RA contrôlent pleinement la situation.

19 juillet 2020, 09:38

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Dans la nuit du 18 au 19 juillet, ainsi qu’à ce moment, la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise est relativement calme. L’ennemi a tiré environ 70 coups d’armes à feu dans certaines parties de la frontière. Les unités de Forces armées arméniennes contrôlent avec vigilance l’ennemi sur toute la ligne de front.

18 juillet 2020, 21:26

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Des drones de combat de fabrication arménienne pendant les opérations de derniers jours ont détruit trois chars azerbaïdjanais lors des affrontements à la section nord-est de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

18 juillet 2020, 21:00

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Après les combats, la partie azerbaïdjanaise déplace ses véhicules blindés détruits – en particulier 3 chars. Il convient de rappeler que, jusqu’à présent, les pertes confirmées du blindage terrestre des parties sont les suivantes: Arménie – un camion de pompiers, Azerbaïdjan – 3 chars.

18 juillet 2020, 13:30

Ministère de la défense de la République d’Artsakh

La situation opérationnelle relativement stable sur la ligne de contact entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan n’a pas changé de manière significative dans la nuit du 17 au 18 juillet, bien que le régime de cessez-le-feu ait continué d’être violé par l’ennemi dans certaines régions. Les unités avancées de Forces armées du Haut-Karabagh suivent avec vigilance toutes les actions de l’ennemi sur toute la ligne de front, en prenant les mesures nécessaires découlant de la situation.

18 juillet 2020, 09:38

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Le 18 juillet, vers 6h38, les unités de défense aérienne de Forces armées arméniennes, dans la direction nord-est, ont abattu un drone de reconnaissance ORBITER-3. Les unités avancées de Forces armées arméniennes continuent de contrôler pleinement la situation sur la ligne de front et assurent avec confiance la protection des frontières aériennes et terrestres de la République.

18 juillet 2020, 09:00

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Depuis hier soir, la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est restée relativement calme. Les forces armées azerbaïdjanaises, utilisant des armes à feu, ont tiré de manière indiscriminée en direction de nos bases positionnées près des villages de Movses, Zangakatun et Khndzorut.

17 juillet 2020, 19:54

Centre d’information unifiée arménienne

Il n’y a eu aucune déclaration officielle, aucune annonce des Forces armées arméniennes concernant l’attaque contre un civil, contre des objets stratégiques ou non stratégiques. De plus, aucune maison des villages azerbaïdjanais n’est visée par les forces armées arméniennes.

17 juillet 2020, 18:30

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

La situation le long de la section nord-est de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est relativement stable pour le moment. La situation est entièrement sous le contrôle de notre corps d’armée.

17 juillet 2020, 13:20

Centre d’information unifiée arménienne

Au total, la partie arménienne a eu 36 blessés au cours de ces jours. La plupart d’entre eux n’ont pas eu besoin d’intervention médicale et sont retournés dans leurs unités. 20 militaires ont reçu certains soins médicaux, dont 10 sont toujours des soins. La condition de 5 est sévère et de 1 – extrêmement sévère.

17 juillet 2020, 09:30

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Un calme relatif a été observé sur la ligne de contact des armées arménienne et azerbaïdjanaise pendant la nuit. L’ennemi n’a utilisé que des armes à feu de différents calibres dans toutes les directions de la frontière.Les forces armées de la RA contrôlent en toute confiance la situation dans toute la zone frontalière.

16 juillet 2020, 23:00

Centre d’information unifiée arménienne

Aujourd’hui, Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a laissé entendre qu’il pourrait bombarder la centrale nucléaire d’Arménie. Il s’agit d’une menace criminelle évidente pour l’ensemble de la population de la République d’Arménie. Une telle déclaration est une intention claire de commettre un crime de guerre. Cela peut conduire à une catastrophe humanitaire non seulement pour l’Arménie mais pour toute la région. Cette déclaration est une menace d’intimidation et de terrorisme apparente à l’encontre de la population civile, ce qui est absolument interdit par le droit international humanitaire.Cette déclaration viole les principes fondamentaux du droit international humanitaire et enfreint les principes fondamentaux du droit international public. De telles intentions sapent le système international des droits de l’homme et de la protection humanitaire. Le Défenseur des droits de l’homme d’Arménie porte la déclaration menaçante les civils et portant atteinte au système international de protection des droits humains et humanitaire à l’attention des organisations internationales.

16 juillet 2020, 18:40

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Les forces armées azerbaïdjanaises ont frappé une voiture du MES avec un drone. Il n’y a pas de victimes. Les détails sont en cours de clarification.

16 juillet 2020, 16:13

Ministère de la défense de la République d’Arménie

Il n’est pas nécessaire de faire du bénévolat en ce moment. Ces derniers jours, le Ministère de la défense de la République d’Arménie a reçu des milliers d’appels et de lettres de citoyens individuels, ainsi que de certains groupes et organisations de combattants de la liberté, demandant de se porter volontaires et de se rendre dans les zones frontalières. Le ministère de la Défense exprime sa profonde gratitude à nos citoyens pour leur volonté de soutenir la défense des frontières de la patrie, mais il déclare qu’à l’heure actuelle, il n’est pas nécessaire que les patriotes, les combattants de la liberté et les citoyens individuels se portent volontaires. Les Forces armées de la République d’Arménie continuent avec confiance de s’acquitter de toutes les tâches qui leur sont confiées, de contrôler pleinement la situation à la frontière, en offrant une contre-attaque digne de l’ennemi en cas de provocation. S’il est nécessaire de se porter volontaire, le ministère de la Défense fera une déclaration spéciale.

16 juillet 2020, 16:00

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Aujourd’hui, Aramayis Hovakimyan, 48 ans, habitant du village de Chinari, a été blessé par un drone de combat ennemi․

16 juillet 2020, 15:30

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Nous exhortons à exclure d’aller à Tavush avec des groupes séparés de bénévoles et d’organiser des voyages en voiture à Tavush. À l’heure actuelle, de telles actions peuvent interférer avec le fonctionnement normal des forces armées et des organes autonomes locaux.

16 juillet 2020, 14:30

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

L’Azerbaïdjan, une fois de plus, violant l’accord visant à retenir le feu et à arrêter les opérations militaires, emploie des drones de combat, notamment en direction des colonies civiles. Nous AVERTISSONS, que le nombre de cadavres des Forces armées azerbaïdjanaises de ce matin est susceptible d’augmenter considérablement.

16 juillet 2020, 13:30

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Au cas où les forces armées azerbaïdjanaises arrêteraient le feu et créeraient des conditions favorables, la partie arménienne est prête à autoriser la récupération et la récupération des Azerbaïdjanais tués et blessés du champ de bataille.

16 juillet 2020, 13:00

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Le ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan a publié de fausses informations sur une allégation selon laquelle un drone «X-55» appartenant aux forces armées arméniennes aurait été détruit le 16 juillet. Aucun drone appartenant aux forces armées arméniennes n’a été détruit, et l’image jointe au communiqué ne correspond pas à la réalité. MISE À JOUR – Aucun drone de cette conception n’est actuellement utilisé dans les arsenaux des forces armées arméniennes. Avec cela, l’ennemi tente de minimiser d’une manière ou d’une autre ses nombreuses pertes humaines et matérielles.

16 juillet 2020, 12:40

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

L’Azerbaïdjan a admis ses pertes.

16 juillet 2020, 12:37

Ministère des Affaires étrangères de la République d’Arménie

Déclaration du Ministère des Affaires Etrangères d’Arménie sur la reprise des opérations militaires de l’Azerbaïdjan en direction de la région de Tavush Le 16 juillet, tôt le matin, les groupes de combat des forces armées azerbaïdjanaises ont repris leurs opérations militaires à la frontière de la République d’Arménie dans les environs des villages d’Aygepar et de Movses avec l’utilisation de mortiers et d’artillerie lourde. Ayant reçu une réponse adéquate des forces armées de la République d’Arménie, les forces azerbaïdjanaises ont été repoussées avec des pertes. Sans gain sur le champ de bataille, les unités militaires azerbaïdjanaises ont commencé à bombarder les villages de Movses et Aygepar, en ciblant délibérément les infrastructures civiles et la population. Il convient de souligner que cette agression constitue une violation perfide de l’accord de cessation des actions militaires conclu plus tôt et a eu lieu à la suite de la déclaration du 15 juillet des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE sur l’établissement d’un calme relatif à la frontière. Du fait de sa politique à courte vue, les dirigeants militaro-politiques de l’Azerbaïdjan se trouvent dans une impasse et recourent désormais à des mesures périlleuses et mal conçues dont ils porteront également la responsabilité devant leur propre peuple.

16 juillet 2020, 11:30

Centre d’information unifiée arménienne

L’école maternelle d’Aygepar a été endommagée par les bombardements azerbaïdjanais. Il a également endommagé la boulangerie du village de Chinari et la maison à côté.

16 juillet 2020, 10:51

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Les combats se sont affaiblis en ce moment. Nous n’avons pas de victimes, l’ennemi a définitivement des victimes.

16 juillet 2020, 09:55

Centre d’information unifiée arménienne

Les unités arméniennes ont détruit un char et des positions d’artillerie et de mortier ennemis qui bombardaient nos colonies et nos positions.

16 juillet 2020, 08:08

Le ministre de la Défense de la République d’Arménie, David Tonoyan, mis en contact avec l’ambassadeur Andrzej Kasprzyk, Représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE. Davit Tonoyan l’a informé de la situation à la frontière de la RA depuis 03h40 et a noté que la partie azerbaïdjanaise a fait plusieurs victimes, blessés et tués. Le Ministre de la défense a informé que les empiétements de la partie azerbaïdjanaise aux frontières de la République d’Arménie étaient vaincus par toutes les forces et tous les moyens disponibles.

16 juillet 2020, 06:53

Vers 03h40 de nuit, les positions des forces armées de la RA ont remarqué un mouvement ennemi.  Passant à une défense circulaire, les unités arméniennes ont empêché la tentative de pénétration subversive de l’ennemi. Après une bataille acharnée, l’ennemi, subissant des pertes, a été renvoyé. Puis, à 5h20, les unités azerbaïdjanaises ont commencé à bombarder les villages d’Aygepar, Movses, utilisant un obusier D-30. L’incendie est toujours en cours. Les unités des forces armées de la RA neutralisent les provocations des forces armées azerbaïdjanaises. Il s’agit de la première violation flagrante du fragile cessez-le-feu approuvé hier à 00h15.

15 juillet 2020, 22:22

Au total, les unités de défense aérienne de l’Armée de défense de l’Arménie avaient abattu 13 drones ennemis, dont 10 de batterie et 3 de reconnaissance.

15 juillet 2020, 20:46

La situation opérationnelle à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan reste calme. Des des fusillades au hasard ont été enregistrées du côté azerbaïdjanais.

15 juillet 2020, 15:57

Pour le moment, un cessez-le-feu est principalement préservé à la frontière. Aucun incident ni aucune fusillade ciblée n’ont été signalés. La situation à la frontière est sous le contrôle total des subdivisions des forces armées de la RA. Nous vous demandons instamment de ne pas prêter attention aux publications de propagande azerbaïdjanaise qui diffusent régulièrement des informations erronées sur les forces armées de la RA.

15 juillet 2020, 11:14

15 juillet 2020, 08:00

Le 14 juillet à partir de 00h15 , la situation de la section nord-est de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan a été relativement calme. Aucune artillerie n’a été utilisée. Vers 22h, les forces armées arméniennes ont tiré sur deux véhicules de combat aérien sans pilote d’Azerbaïdjan.

La couverture de la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise par des périodiques internationaux:

14 juillet 2020, 18:20

La situation sur la ligne de contact entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan reste relativement calme tant dans la nuit du 13 au 14 juillet qu’à l’heure actuelle.

14 juillet 2020, 18:12

Le sergent subalterne Smbat Gabrielyan et le sergent subalterne Grisha Matevosyan été mortellement blessés par le coup de feu tiré du côté azerbaïdjanais sur la section nord-est de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Le ministère de la Défense partage la douleur de cette perte et présente ses condoléances aux familles, aux proches et aux co-soldats des militaires.

14 juillet 2020, 14:38

Deux militaires des forces armées arméniennes – le major Garush Hambardzumyan et le capitaine Sos Elbakyan, ont été mortellement blessés par le coup de feu tiré du côté azerbaïdjanais sur la section nord-est de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Le ministère de la Défense partage la douleur de cette perte et présente ses condoléances aux familles, aux proches et aux co-soldats des militaires.

14 juillet 2020, 11:35

Porte-parole du ministère arménien des Affaires étrangères Anna Naghdalian:

La partie azerbaïdjanaise poursuit ses actions agressives à la frontière arméno-azerbaïdjanaise, ciblant délibérément les infrastructures et la population civiles, étendant la géographie de la tension. Aujourd’hui, les infrastructures civiles de la ville de Berd ont été bombardées par un drone. Ces actions agressives contre la sécurité de la population civile de la République d’Arménie recevront une réponse adéquate, dont la partie azerbaïdjanaise porte l’entière responsabilité.

14 juillet 2020, 11:24

Les unités des forces armées arméniennes détruisent les bases militaires azerbaïdjanaises qui ont bombardé les colonies frontalières de la province de Tavush.

14 juillet 2020, 11:15

Les drones ennemis visent les infrastructures civiles de Berd. Pas de victimes.

14 juillet 2020, 08:41

La nuit, des mouvements de chars ennemis ont été observés depuis les positions de combat des forces armées arméniennes et ont été interrompus par les tirs de notre côté. La situation à la frontière est relativement calme en ce moment.

13 juillet 2020, 16:27

Les forces armées azerbaïdjanaises ont tiré sept projectiles des mortiers de 82 mm et des chars en direction de la colonie Chinar. Personne n’a été blessé, le toit de l’une des maisons a été endommagé. Actualisé – Récemment, les forces armées azerbaïdjanaises ont tiré trois projectiles des mortiers de 120 mm en direction de la colonie Chinar. L’une des roquettes est tombée sur la maison, deux dans la cour. Pas de victimes.

13 juillet 2020, 15:26

La situation à la frontière est périodiquement aggravée par l’Azerbaïdjan, à ce moment les bombardements et la fréquence de l’utilisation des drones d’attaque ont diminué. Les forces armées arméniennes contrôlent pleinement la situation.  Il n’y a pas de perte parmi les Arméniens.

13 juillet 2020, 10:35

Deux policiers qui ont exercé leurs fonctions à la frontière ont été légèrement blessés par l’utilisation d’armes par l’ennemi près d’un poste de garde.

13 juillet 2020, 08:19

Après une pause de deux à trois heures, dans la matinée l’ennemi a repris ses actions provocatrices, continuant de bombarder en direction des positions arméniennes. Une réponse adéquate a été donnée par les unités des forces armées. Une augmentation des pertes de l’ennemi n’est pas exclue.

13 juillet 2020, 02:24

Le ministre de la Défense  David Tonoyan, est en contact permanent avec le représentant personnel du président en exercice de l’OSCE, l’ambassadeur Andrzej Kasprzyk.  Au cours de la dernière conversation, le ministre de la Défense a indiqué que les personnels et les commandements de l’armée arménienne avaient toujours des instructions pour maintenir la retenue et, en cas de provocations de l’ennemi en direction des frontières de l’Arménie, réagir si nécessaire, y compris  occuper de nouvelles positions favorables.

13 juillet 2020, 01:21

Les forces armées arméniennes ne tirent pas en direction des colonies azerbaïdjanaises. Seules les infrastructures techniques et les moyens techniques des forces armées azerbaïdjanaises sont visés.

13 juillet 2020, 01:13

Les tirs se poursuivent avec des intensités différentes. Les Forces armées arméniennes n’ont fait aucune victime. Toutes les tentatives de l’adversaire sont ciblées et neutralisées.

12 juillet 2020, 22:49

La partie azerbaïdjanaise a repris le tir sur la même position avec des mortiers de 82 mm et des chars. Les dirigeants militaires et politiques azerbaïdjanais porteront l’entière responsabilité de l’aggravation de la situation.

12 juillet 2020, 16:54

Aujourd’hui, vers le 12 juillet, vers 12h30, des militaires des forces armées d’Azerbaïdjan ont tenté de traverser la frontière de l’Arménie en voiture UAZ en direction de Tavush. « Après un avertissement de la partie arménienne, les militaires azerbaïdjanais ont quitté leur véhicule UAZ et sont retournés à leurs positions. A 13h45, les soldats des forces armées azerbaïdjanaises ont répété leur tentative d’occuper le poste frontière des forces armées arméniennes avec des tirs d’artillerie, mais ont été réprimés par le côté arménien et ont reculé, subissant des pertes. Il n’y a pas de perte parmi les Arméniens.

Forces armées du Haut-Karabagh:

Malgré les tensions du 12 juillet à la frontière arméno-azerbaïdjanaise, la situation opérationnelle sur la ligne de contact entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan, hier et aujourd’hui, était relativement calme. Les unités d’avant-garde de l’armée de défense continuent de mener à bien la tâche qui leur est confiée, elles sont toujours prêtes à repousser toute provocation de l’ennemi, si nécessaire.

Porte-parole du ministère arménien des Affaires étrangères Anna Naghdalian:

Nous condamnons fermement les violations du cessez-le-feu par les forces armées azerbaïdjanaises en direction de la région de Tavush de la République d’Arménie à partir de l’après-midi du 12 juillet, accompagnées des tentatives d’infiltration dans les positions arméniennes à l’aide d’artillerie. Grâce aux actions appropriées de la partie arménienne, ces actions provocatrices sont effectivement supprimées. Le ministre des Affaires étrangères d’Arménie, en coordination avec le Premier ministre et le ministre de la Défense, est en contact permanent avec les coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE et le Représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE, pour présenter la situation sur le terrain et les dangers d’une nouvelle escalade. Ces derniers temps, la partie azerbaïdjanaise, contrairement aux appels des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE à s’abstenir de tout acte provocateur et de la rhétorique hostile, ainsi qu’à consolider le cessez-le-feu, continue à menacer de recours à la force et à l’escalade militaire. Toute la responsabilité des conséquences des actions provocatrices, entreprises dans les conditions de ces menaces, incombe aux dirigeants politiques et militaires de l’Azerbaïdjan.


©Centre Des Recherches Publiques « Enlight »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here