Chronologie d’Artsakh | 31 octobre

La chronologie des violations du cessez-le-feu et des développements ultérieurs des hostilités exercés contre le Haut-Karabagh par les forces armées azerbaidjanaises en traduction arménienne, anglaise, russe, française et allemande.

31 octobre, 2020, 21:05

Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie

Hier et aujourd’hui, des preuves objectives ont été publiées concernant le fait que les forces armées azerbaïdjanaises utilisent des armes de destruction massive et des armes contenants des éléments chimiques en Artsakh. À cet instant, des informations ont été publiées selon lesquelles il s’agit d’une arme contenant du phosphore. Depuis lors, un certain nombre d’informations indiquent qu’il pourrait s’agir d’une arme de destruction massive contenant d’autres produits chimiques. Dans tous les cas, au moins les éléments suivants doivent être enregistrés:

1) une arme de destruction massive est utilisée,

2) elle contient des éléments chimiques,

3) l’arme est utilisée contre les forêts et provoque des incendies massifs et des destructions,

4) l’incendie causé par cette arme ne s’éteint pas même avec des matériaux d’extinction ou de l’eau, selon les évaluations professionnelles;

5) les forêts sur lesquelles ces matériaux ont été appliqués sont situées à proximité des localités civiles (selon les données actuelles, régions de Couchi, de Martakert, d’Askeran);

6) selon les travaux d’enquête, des civils sont également à l’abri des attaques armées azerbaïdjanaises dans les forêts. L’utilisation de cette arme dans de telles conditions est interdite par le droit international. Le personnel des défenseurs des droits de l’homme d’Arménie et d’Artsakh mène actuellement des études conjointes dont les résultats seront publiés et envoyés aux organes internationaux, conforme à la juridiction.

31 octobre, 2020, 16:28

Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Artsakh

L’Azerbaïdjan continue de cibler les localités civiles en Artsakh – L’Azerbaïdjan a continué de cibler les localités civiles en Artsakh depuis le matin du 31 octobre, après la rencontre réalisée la veille par l’intermédiaire des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE et l’accord conclu sur les questions humanitaires. Dans la matinée, les quartiers résidentiels et le marché central de la capitale Stepanakert, où aucune installation militaire ne se trouve, ont été bombardés. La ville a été gravement endommagée par des tirs de roquettes. Le village de Herher, dans la région de Martuni, a également été bombardé, à la suite de quoi un civil, Apres Adamyan, 59 ans, a été tué dans sa maison. Des obus de roquettes et d’artillerie ont également été tirés sur les villes de Martuni, de Martakert et de Chouchi. Les données sur des victimes et des dégâts sont en cours de vérification.

31 octobre, 2020, 14:43

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Dans la matinée, Stepanakert, dans l’après-midi Martuni et Martakert, et à ce moment Chouchi sont la cible de tirs ennemis depuis divers types de systèmes de missiles. Les données sur des victimes et des dégâts sont en cours de vérification.

31 octobre, 2020, 14:24

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

L’armée de défense de l’Artsakh a présenté des faits incontestables de l’utilisation d’armes au phosphore contenant des éléments d’armes chimiques par les forces ennemies, après quoi les cercles officiels azerbaïdjanais se sont engagés dans l’affaire sans perspective de répandre des déclarations jusque ridicules, faisant des efforts infructueux pour s’en sortir indemne.

31 octobre, 2020, 12:45

Forces armées de la République d’Artsakh

La partie azerbaïdjanaise a utilisé des armes au phosphore. L’utilisation de telles armes, qui ne permettent pas de distinguer clairement les objets d’importance militaire des civiles, et qui provoquent à la fois des catastrophes écologiques et d’éventuelles pertes humaines, est un crime de guerre.

31 octobre, 2020, 10:47

Forces armées de la République d’Artsakh

A Chouchi, il y a des blessés parmi la population civile à cause des frappes de l’ennemi.

31 octobre, 2020, 09:48

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Hier 30 octobre, peu après la rencontre des ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais et l’accord acquis sur la mise en œuvre inconditionnelle du cessez-le-feu, la capitale de l’Artsakh a de nouveau été réveillée par les explosions des missiles ennemis.

31 octobre, 2020, 09:45

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Aujourd’hui, à 7h08 du matin, des explosions ont été entendues à Stepanakert. Au même moment, le signal d’alerte aérienne a été activé. Cette fois, c’est le marché central de la ville qui est visé par les forces azerbaïdjanaises. Une partie de l’infrastructure d’importance publique a été détruite, causant de graves dommages matériels à la population civile. L’explosion suivante a détruit une maison avec toutes ses propriétés. Les appartements avoisinants ont été partiellement endommagés. Selon les données préalables, il n’y a pas de victimes. Dans la nuit du 30 au 31 octobre, généralement, la situation dans la capitale et dans les régions a été relativement calme.

31 octobre, 2020, 09:37

Forces armées de la République d’Artsakh

Dans la matinée, les hostilités ont repris dans les directions mentionnées. Outre les lignes défensives, l’ennemi continue de cibler les localités pacifiques et les infrastructures civiles. Les forces ennemies ont utilisé des armes contenant des éléments chimiques (phosphore blanc) et interdites par les conventions de Genève. La situation opérationnelle et tactique est sous le contrôle des unités de l’Armée de défense.

31 octobre, 2020, 09:36

Forces armées de la République d’Artsakh

Au cours de la nuit, des mesures de reconnaissance et de destruction par tirs se sont poursuivies dans les zones de localisation des groupes ennemis. Un véhicule ennemi chargé de munitions a été détruit. L’alignement des forces dans toutes les directions de la ligne de front est resté inchangé. Les unités de l’Armée de Défense ont mené avec succès des batailles défensives dans les directions nord-est, sud et sud-ouest. Un char ennemi, 1 véhicule de combat d’infanterie et 5 drones ont été endommagés par nos troupes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here