Chronologie d’Artsakh | 03 novembre

La chronologie des violations du cessez-le-feu et des développements ultérieurs des hostilités exercés contre le Haut-Karabagh par les forces armées azerbaidjanaises en traduction arménienne, anglaise, russe, française et allemande.

03 novembre, 2020, 21:43

Président de la République d’Artsakh Arayik Harutyunyan

La déclaration du ministre des Affaires étrangères de la Russie est intéressante (…) Monsieur Lavrov je désire vous confirmer que dans notre guerre contre les terroristes (djihadistes-mercenaires) nous avons réussi à éliminer plus de la moitié qui sont morts ou blessés, et à l’avenir nous lutterons de façon encore plus décisive pour éliminer la totalité de ce qui reste de ces terroristes.

03 novembre, 2020, 21:28

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Il y a quelques minutes, l’Azerbaijan a frappé les quartiers résidentiels de la capitale Stepanakert , près du marché central, où aucun objet militaire ne se trouve. Selon les données préliminaires, 2 civils ont été blessés.

03 novembre, 2020, 18:53

Président de la République d’Artsakh Arayik Harutyunyan

Les attentats terroristes ayant eu lieu à Vienne, en Autriche hier soir ont prouvé une fois de plus que la lutte contre le terrorisme international ne pouvait pas être sélective,étant la plus grande menace pour l’humanité de notre temps. Aucun pays du monde n’est assuré cotre le terrorisme. J’ai la profonde certitude que le terrorisme ne devrait pas être associé à une civilisation, une religion, un peuple ou un groupe ethnique en particulier. Nous exprimons notre profonde compassion et nos condoléances aux proches des victimes d’événement tragique et souhaitons une bonne convalescence aux blessés. Depuis plus d’un mois, notre pays est également devenu la cible du terrorisme aux yeux de toute la communauté internationale, luttant contre les aspirations et les tentatives de l’Azerbaïdjan et de la Turquie de faire du Caucase du Sud un nouveau foyer de terrorisme. Le peuple de l’Artsakh est soumis au terrorisme et aux crimes contre l’humanité, subissant de lourdes pertes humaines et matérielles. Nous condamnons fermement tout acte de terrorisme, toute tentative de cibler intentionnellement des civils pour leur appartenance ethnique ou religieuse. Toute action visant à justifier les partisans, les financiers et les auteurs du terrorisme et de l’extrémisme, ainsi que ceux qui incitent à la violence pour des motifs de haine, doivent être fermement condamnés. La République d’Artsakh continue d’adhérer à ces principes et est prête à contribuer à la lutte contre le terrorisme, au renforcement de la sécurité internationale et régionale, et se battra jusqu’au bout pour son droit de vivre et de se développer en toute sécurité.

03 novembre, 2020, 18:41

Forces armées de la République d’Artsakh

Les combats se poursuivent dans la zone de conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Artsakh. Des combats particulièrement intenses ont lieu dans les directions est et sud-est de la ligne de front. Du fait des actions compétentes des unités de l’armée de défense, l’ennemi continue de subir des pertes de main-d’œuvre et d’équipement militaire ; vers 14h10, notamment dans la direction est, les unités de l’armée de défense ont détruit 2 chars des forces ennemies et ont confisqué 1 véhicule de combat d’infanterie.

03 novembre, 2020, 17:25

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Parallèlement aux hostilités, les forces ennemies ont continué à maintenir les localités sous le feu. Au cours de la journée les forces militaires de l’ennemi ont utilisé des avions militaires en direction de la ville de Martouni, ont cannoné la ville de Chouchi, ont bombardé la région de Chahoumian. Il n’y a pas de victimes selon les données préalables.

03 novembre, 2020, 16:28

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

La partie azerbaïdjanaise a mené des tirs d’artillerie en direction des unités arméniennes. Quelques obus sont tombés sur le territoire de l’Iran.

03 novembre, 2020, 16:24

Forces armées de la République d’Artsakh

Aujourd’hui à 13h30 en direction de Karvadjar (Artsakh) l’ennemi a tenté en utilisant des tirs de mortiers en direction des positions arméniennes de retirer les corps des soldats Azéris tués hier dans la vallée. Mais les Arméniens ont répliqué à ces tirs ennemis pour les repousser. L’ennemi qui laissa deux corps de plus lors de ces affrontements. A 13h40 dans la même direction de Karvadjar un commando azéri de 30 soldats a tenté une incursion près des positions arméniennes. Les Forces arméniennes ont répliqué et éliminé 4 soldats ennemis. L’Armée arménienne de Défense de l’Artsakh contrôle la situation sur l’ensemble du front.

03 novembre, 2020, 14:09

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Les opérations d’élimination des forces ennemies se poursuivent. Du fait des opérations combatives qui ont eu lieu ces derniers jours et de celles qui se poursuivent jusqu’aujourd’hui sur la ligne de front sud-est (Shekher-Karmir Shuka-Taghavard), les forces de l’Armée de défense et les volontaires ont organisé un véritable « enfer » pour l’ennemi dans nos forêts et nos vallées. Les groupes terroristes ennemis, ainsi que les unités spéciales ont subi et continuent de subir de lourdes pertes de main-d’œuvre et d’équipement militaire. À l’heure actuelle, les opérations de reconnaissance et de destruction par tirs se poursuivent dans les zones de localisations des forces ennemies.

03 novembre, 2020, 12:53

Porte-parole du Ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan

Les allégations de l’Azerbaïdjan, selon lesquelles les Forces Armées d’Arménie auraient attaqué la ville de Fizuli et les villages voisins depuis un système de tir réactif Smerch, sont absurdes. Aucun tir n’a été effectué dans cette direction depuis le territoire d’Arménie.

03 novembre, 2020, 12:47

Représentant du Ministère arménien de la défense Artsrun Hovhannisyan

Les batailles se poursuivent dans la partie orientale de l’Artsakh. Les troupes ennemies subissent de graves pertes.

03 novembre, 2020, 12:05

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Une nouvelle arme tirée par les forces ennemies est apparue sur le territoire de la République d’Artsakh. L’étude a révélé qu’il s’agissait d’une arme à ruban enflammé d’une longueur d’environ 40 cm, dont l’utilisation est interdite à la population civile en vertu des conventions internationales de Genève. Cette arme est destinée à la destruction massive et aux incendies des territoires.

03 novembre, 2020, 09:19

Forces armées de la République d’Artsakh

Pendant toute la nuit, les unités de l’armée de Défense d’Artsakh ont mené des combats défensifs dans les directions est, sud-est et sud. Les forces arméniennes ont détecté et détruit avec un tir précis des véhicules ennemis, des effectifs et un tank de combat. En raison de la considération tactique, les unités de l’armée de Défense d’Artsakh se sont retirées dans certains secteurs en direction est et ont occupé des positions plus favorables pour les opérations de suivi. Ce matin, l’armée arménienne a traité avec précision les coups de feu sur l’ennemi qui tentait d’avancer, infligeant des pertes et renvoyant à des positions de formation. Nos unités ont également réprimé l’ennemi prêt pour une attaque dans la direction nord. En ce moment, l’armée azérie continue ses tentatives de plier l’avantage tactique en sa faveur. L’armée de Défense d’Artsakh contrôle la situation opérationnelle et tactique.

03 novembre, 2020, 09:07

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

Dans la nuit du 2 au 3 novembre, un calme relatif à été généralement observé dans les colonies pacifiques. Cependant, à l’aube, l’ennemi a repris les opérations et a ouvert le feu de l’installation « Smerch » en direction des villes de Martuni et Shushi. Il n’y a pas de victimes. La situation dans d’autres colonies est relativement calme.

03 novembre, 2020, 00:29

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, s’est déclarée préoccupée par les attaques aveugles contre des zones résidentielles dans et autour de la zone de conflit du Haut-Karabakh, en violation du droit international humanitaire, et a averti qu’elles pourraient constituer des crimes de guerre. « Depuis la reprise du conflit en septembre avec les terribles conséquences que nous constatons actuellement, des appels répétés ont été lancés, y compris par moi-même, pour que les parties prennent toutes les mesures possibles pour éviter, ou à tout le moins minimiser, la perte de vies civiles et des dommages aux infrastructures civiles, y compris les écoles et les hôpitaux – ainsi que pour distinguer les civils des combattants, et les biens civils des objectifs militaires », a déclaré Michelle Bachelet.

03 novembre, 2020, 00:16

Service d’État pour les situations d’urgence de la République d’Artsakh

La situation dans les colonies pacifiques est relativement calme pour le moment.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here